mercredi 22 mars 2017

la froideur énigmatique (poème)

La froideur énigmatique


Le sommeil de l’imagination
Est un sommeil hébété

Ne laisse pas ton regard accroché
Aux branches des choses vues

Si d’aventure tu es confronté
À la froideur énigmatique

Songe à l’enfant venu avec le vent
Et reconduit à la frontière

------------------------------

N’oublie pas l’étrangeté de la douleur
Les congères du malheur humain

Ne sois pas un témoin docile

Prononce si tu peux
Des paroles de miséricorde

Sors des prisons de ta pensée
Des impasses de l’intelligence dévoyée

Lézarde l’indifférence historique

Extrais-toi de l’armure
Retrouve la sensation perdue

Souviens-toi du présent
Laisse éclore les images

À cette condition seulement
Peut-être te réveilleras-tu ?









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire