lundi 30 janvier 2017

sur le trajet des méduses (poème avec une illustration d'Eric Doussin)

Sur le trajet des méduses


Puisse le nageur insouciant
Ne pas se trouver
Sur le trajet des méduses

Trajet étant un bien grand mot
Pour évoquer la dérive
Indifférente et imbécile
De ces ectoplasmes préhistoriques

Certains êtres sont des méduses
Jamais vous n’auriez dû
Croiser leur trajectoire
Inflexible et absurde –

Mais pas de chance
On vous croit de leur engeance ! –

Et emportés dans leur sillage
Vous demeurez abasourdis
Sous tant de chocs électriques
D’une ineptie sans âge !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire